Festival Ejams Live 2015 et MAO à l’ECM René Char

par Lumen CCRC dans Non classé | Pas de commentaire

Le Ejamslive festival de guitare 2015 vous a donné rendez-vous pour une nouvelle édition à Digne les Bains du vendredi 3 juillet 2015 au samedi 4 juillet 2015.

Au programme du Ejamslive festival de guitare 2015, vous avez retrouvé de nombreux artistes à Digne les Bains et les intervenants Didier Simione et Ottilie [B] vous ont proposé un atelier ludique de découverte et d’initiation à l’interaction entre musique électronique et instrumentale en live, et de création collective.»

La présentation de la création collective vers 20h s’et faite sur la scène du Centre culturel René-Char en avant-concert du concert de Gaëlle Buswell.

 

Intervenants 

Didier Simione
« Musicien multi-carte : Didier Simione a étudié la composition électroacoustique à Marseille. En 2005 il a obtenu un prix de composition au concours international de synthèses et d’art sonores de Bourges. On a pu entendre son travail notamment aux territoires électroniques 2006 avec le label Bourbaki, qui édita un CD « 33’ live au T.E 2006 », au festival international de musique électroacoustique de Bourges, au Birmingham electroacoustic sound theatre ,… Il a également fondé le collectif Polymorfist , avec qui il s’est produit en live sous le pseudonymes « Omni », où ses expérimentations sonores se mélangent au sonorités breakbeat et jungle. »

Il joue actuellement avec Ottilie [B] aux machines, caisa drum, synthés, basse, et guitare, sur le dernier album de celle-ci  «Histoires d’O Deux »

Didier Simione (miosine/MC2): http://mc2music.tumblr.com

 

Ottilie [B] 

« Ottilie Bouchareu, alias Ottilie [B],  femme aux origines multiples (Kabylie, Mongolie, Italie …), joue avec les codes et les références pour mieux les détourner. Pour elle, tout s’inspire et tout l’inspire ! Ses influences se promènent de Björk à James Blake en passant par Fink, Gainsbourg, Satie, Les Elles et encore Sainkho Namtchylak ou Abida Parveen. Avec Ottilie [B], le virtuel devient concret : l’utilisation d’un lap top piloté de ses pieds nus (pédalier MIDI), l’accordéon dépoussiéré par un jeu nerveux, minimaliste et actuel. Sa musique singulière réunit poésie et musicalité des mots, soulignée par un live électro et des chants du monde (chant diphonique,soufi). Dans sa façon d’empoigner ses instruments, de tordre les notes et les mots, elle travaille comme de la glaise, la matière sonore et humaine.»

 

 

 

Sur le même sujet

Laisser un commentaire